Pourquoi choisir un masque réutilisable?

Pourquoi choisir un masque réutilisable?

Pourquoi choisir un masque réutilisable?

Une normalité plus polluée

Même avec le vaccin COVID19 en circulation, se laver les mains, respecter la distanciation sociale et porter un masque sont toujours extrêmement importants. Bien que ces habitudes fassent désormais partie de notre «nouvelle normalité», l'utilisation de masques jetables a commencé à avoir de graves conséquences.

Chaque année, nous produisons des millions de tonnes de déchets plastiques. L'utilisation de masques jetables et le fait de ne pas les jeter correctement augmentent la contamination de notre environnement. Des milliers de ces masques ont déjà été trouvés menaçant la nature dans les rues, les plages et les parcs. Contrairement aux masques lavables et réutilisables qui ont un impact positif sur l'environnement et sur votre portefeuille.

Le choix d'un imaginaire collectif

«En général, les français préfèrent les masques chirurgicaux à usage unique qui sont principalement importés de Chine», explique le bureau d'Agnès Pannier-Runacher. "Dans l'imaginaire collectif, c'est plus rassurant que le masque en tissu." Cependant, c'est plus cher, avec une valeur comprise entre 0,55 € et 0,60 € l'unité, contre 3 € à 5 € pour un masque tissu lavable et réutilisable jusqu'à 50 fois (soit entre 0, 06 € et 0,10 € par utilisation).

Malheureusement, de nombreuses entreprises françaises choisissent de ne pas jouer le jeu de l'écologie ou de l'économie car elles préfèrent les masques à usage unique.

Les masques jetables ont un coût environnemental

«Les produits jetables donnent l'apparence de la sécurité et de l'hygiène, mais pour nous, c'est un faux sentiment de sécurité, alors que les plus importants sont les gestes préventifs comme le lavage des mains», explique Flore Berlingen, directrice de Zero Waste France. "Ils sont également trompeurs, car ils semblent propres, mais la production derrière eux est très polluante, créant des risques environnementaux et sanitaires à moyen et long terme, notamment pour les populations autour des usines de production de plastiques."

Berlingen confirme que le ministre de l'Environnement est conscient des problèmes que posent les produits jetables et espère que le reste du gouvernement y réagira en adoptant des mesures intensives contre ce type de pollution.

Choisissez un masque adapté pour vous

De son côté, le ministre de la Santé, Olivier Véran, répondant à une question sur le budget des masques pour une famille, a soulevé plusieurs arguments en faveur de l'achat d'un masque en tissu lavable. Tout d'abord, les masques lavables et réutilisables coûtent moins cher que les masques jetables. Deuxièmement, un argument environnemental. «Je tiens à porter des masques qui ne sont pas des masques chirurgicaux, que je réserve aux soignants, mais des masques qui sont lavables et renouvelables et qui polluent certainement moins que les masques destinés aux soignants», avait-il déclaré. Inutile de dire que les masques chirurgicaux sont limités dans le monde. Ceux qui en ont le plus besoin sont les médecins, les travailleurs, les soignants et les professionnels de la santé qui travaillent en première ligne pour sauver la vie de ceux qui contractent la COVID-19. D'autres personnes peuvent les remplacer par des masques en tissu lavables et réutilisables qui rempliront la même fonction: se protéger les uns les autres.

«Les masques chirurgicaux sont des ressources limitées, produites dans des conditions différentes. Nous considérons que, pour la population générale, le masque grand public est le mieux adapté », a expliqué le ministère de la Santé encourageant le public à choisir des masques réutilisables. Cependant, dans ses avis successifs publiés pendant la pandémie, le HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique) a encouragé «le choix préférentiel de masques réutilisables pour le grand public» pour des raisons écologiques, dans le but de limiter «la présence de masques à usage unique jeté par incivilité », tandis qu'un masque en tissu peut être lavé et réutilisé jusqu'à 50 fois.

Aider notre environnement

L'utilisation de masques lavables est déjà d'une grande aide pour notre planète, mais nous pouvons encore faire mieux ! De nombreux animaux souffrent de la pollution causée par des millions de masques que les gens jettent partout. Protect Printcubator suggère de couper les élastiques avant de les jeter. De cette façon, nous pouvons empêcher les animaux de s’accrocher les pattes ou les ailes.

All comments

Leave a Reply